Esprit et Corps

La sophrologie

QU’EST-CE QUE LA SOPHROLOGIE?

La sophrologie est une méthode qui fait appel au physique et au mental. Elle permet de développer la conscience c’est-à-dire la connaissance de soi et de son environnement.

Pour atteindre cette prise de conscience, la sophrologie utilise trois pratiques qui favorisent la détente et l’écoute des ressentis :

  • la respiration contrôlée qui va améliorer l’oxygénation, la concentration et la gestion des émotions
  • le relâchement musculaire qui active le relâchement mental,
  • la visualisation positive qui génère des ressentis agréables.

Ces techniques ont pour objectifs de prendre conscience de son corps, de ses ressentis, afin d’améliorer son bien-être, ses capacités et développer ses performances.

La sophrologie intervient dans différents domaines :

  • amélioration du quotidien :
    • gestion des émotions : stress, angoisse
    • développer la confiance en soi
    • difficultés d’apprentissage
    • problème de concentration
    • trouble du sommeil
    • changements dans la vie personnelle : mariage, divorce, deuil
    • changements professionnels : nouveau poste, licenciement
    • burnout
    • prise de parole
  • préparation mentale :
    • examen
    • permis de conduire
    • accouchement
    • compétition
    • mariage
    • opération chirurgicale
    • représentation scénique
  • accompagnement thérapeutique
    • accompagnement d’un traitement médical : gestion de la douleur physique et/ou psychologique liée à une pathologie ou son traitement.
    • accompagnement d’un comportement pathologique : pulsion, phobie.

La sophrologie s’adresse à tous, quelque soit l’âge, l’état de santé…

En revanche, la sophrologie ne se substitue pas à la médecine traditionnelle, elle peut la compléter.

UN PEU D’HISTOIRE

Cette méthode thérapeutique a été créée dans les années 1960 par le neuropsychiatre espagnol Alfonso Caycedo et reconnue comme telle en 1970.

Alors jeune psychiatre, Alfonso Caycedo est confronté quotidiennement aux traitements proposés aux malades psychiatriques, électrochocs et coma insulinique, qui mettaient les patients dans un état modifié de conscience. Il se demande alors si ces patients ne pourraient pas être traités d’une autre manière, d’une manière plus humaine.

Alfonso Caycedo se lance alors dans des recherches afin de trouver d’autres voies scientifiques et d’autres solutions thérapeutiques pour traiter la pathologie mentale.

Il décide, en 1960, de créer une nouvelle discipline médicale orientée vers l’étude de la conscience et la recherche de méthodes qui développeraient son équilibre : la sophrologie est née.

                Sos : « équilibre »      phren : « conscience, esprit »      logos : « discours, étude »

« Etude de la conscience en équilibre »

Durant de nombreuses années, Alfonso Caycedo va faire le tour du monde et s’inspirer de différents courants, méthodes :

  • méthodes thérapeutiques avec l’hypnose (Dr Charcot), la neurologie, la psychanalyse (Freud), méthode Vittoz (Dr Vittoz), méthode Coué, training autogène (Dr Schultz), relaxation progressive (Dr Jacobson), thérapie brève (Mr Erickson)
  • courant philosophique : la phénoménologie (Edmond Hussel)
  • méthode orientale avec le yoga, le bouddhisme tibétain, le zen

Toutes ces inspirations vont lui confirmer que le corps et l’esprit sont intimement liés ce qui va devenir le fondement de la sophrologie.

LA SOPHROLOGIE EXPLIQUÉE PAR LA CHAMBRE SYNDICALE DE LA SOPHROLOGIE